Vivre à domicile avec la maladie d’Alzheimer


Publié le 17 Fév. 2023


Vivre à domicile avec la maladie d’Alzheimer

Vivre à domicile avec la maladie d’Alzheimer

Afin de permettre aux individus atteints de la maladie d’Alzheimer de demeurer à leur domicile tout en améliorant la qualité de vie de leurs proches, il est envisageable de recourir à une gamme de services variés. Parmi ces services figurent l’aide à domicile, les centres d’accueil de jour, ainsi que les équipes spécialisées dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer. D’autres solutions, comme l’utilisation d’appareils de géolocalisation portatifs ou la possibilité de partager la localisation à distance, permettent à la personne de se déplacer en toute sécurité, offrant une tranquillité d’esprit supplémentaire.

Faire appel à un service d’aide à domicile

Les services d’aide à domicile, y compris les SPASAD, peuvent aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Leur objectif est de maintenir ou d’améliorer l’indépendance des personnes âgées dans leur vie quotidienne pour leur permettre de rester chez elles le plus longtemps possible. Ils veillent également à favoriser les activités sociales et les relations avec les proches de ces personnes.

Les interventions des services d’aide à domicile peuvent concerner :

  • l’entretien du logement et du linge,
  • l’aide au lever,
  • l’aide à la toilette,
  • l’aide aux courses,
  • la préparation des repas,
  • la prise des repas,
  • l’aide au coucher.

Vous pouvez chercher de l’aide sur Nosparents.fr, sélectionner un profil adapter à votre besoin spécifique. Si vous bénéficier d’aides financières, Nosparents est agrée pour vous faire bénéficier d’aide à domicile grâce à elles.

Faire appel à l’accueil de jour

L’accueil de jour est destiné aux personnes âgées qui ont la maladie d’Alzheimer, des maladies similaires ou des problèmes de mobilité. Il offre un soutien personnalisé aux personnes accueillies et peut aider les personnes qui s’occupent d’elles. L’objectif est de permettre aux personnes âgées rencontrant des difficultés à rester chez elles aussi longtemps que possible.

Vous vivez avec une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie similaire ?

Il est possible de contacter le point d’information le plus proche de chez vous. Ils vous guideront vers la meilleure réponse à vos besoins, et si nécessaire, vous orienteront vers un gestionnaire de cas (article). Une autre option est de prendre contact avec la plateforme d’accompagnement et de répit la plus proche de chez vous. Vous pouvez trouver ces ressources en cherchant la plateforme d’accompagnement et de répit (article) la plus proche de votre emplacement.

Les équipes spécialisées Alzheimer (ESA) sont là pour aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer qui vivent chez elles, ainsi que leurs proches. Ces équipes interviennent principalement lorsque la maladie est au stade léger ou modéré.

Leur but est de :

  • Aider les personnes atteintes de la maladie à rester autonomes en renforçant leurs compétences.
  • Réduire les éventuels problèmes de comportement.
  • Améliorer la relation entre le patient et ceux qui s’occupent de lui.
  • Ils peuvent également recommander des modifications dans le lieu de vie pour assurer la sécurité et le bien-être du patient.

Ces équipes sont composées de professionnels formés pour aider les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, tels que des ergothérapeutes, des psychomotriciens, des aides-soignants ou des aides médico-psychologiques spécialisés en gérontologie. Ils sont supervisés par un infirmier coordinateur, un psychomotricien ou un ergothérapeute.

Pour bénéficier de leur aide, vous avez besoin d’une prescription médicale, qui peut être délivrée par votre médecin traitant ou par un médecin spécialisé. Vous pouvez bénéficier de 12 à 15 séances maximum sur une période de 3 mois au cours d’une année. Après un an, vous pouvez renouveler la prescription si nécessaire.

Combien ça coûte ?

Le coût des interventions de l’équipe spécialisée Alzheimer est intégralement pris en charge par l’Assurance maladie.